Uncategorized

La règle des 3 minutes pour le sildénafil sans ordonnance. #1 Centre de santé en ligne

La règle des 3 minutes pour le sildénafil sans ordonnance. #1 Centre de santé en ligne

Un certain nombre d’entre eux se spécialisent dans l’administration de médicaments comme le Viagra, le traitement contre la calvitie Propecia (finastéride) ou le traitement amaigrissant Xenical (orlistat). D’autres, basés dans des pays internationaux, promettent de fournir des médicaments sur ordonnance à un prix plus abordable que leur coût national, mais les médicaments peuvent être différents de ceux autorisés aux États-Unis ou peuvent avoir dépassé leur date de péremption.

Les sites de médicaments en ligne peuvent désormais être situés dans presque tous les types d’états ou de pays disposant de lignes sildentadal.com téléphoniques. Certains pensent vraiment que de nouvelles lois seront nécessaires pour renforcer cette situation. “Actuellement, il n’y a pas besoin d’un site de distribution de médicaments pour révéler quoi que ce soit au public”, déclare le représentant Ron Klink (D-PA), qui finance la réglementation des pharmacies en ligne.

Des agents particuliers du secteur des pharmacies s’opposent à la législation ou à des pouvoirs supplémentaires pour les entreprises de réglementation sur la propriété que les législations actuelles sont suffisantes pour traiter le problème. « Des (contrôles) sont actuellement en place pour gérer les ventes de produits pharmaceutiques », affirme Mary Ann Wagner, vice-présidente des affaires réglementaires des pharmacies pour la National Organization of Chain Medicine Stores.

Pour l’instant, les autorités de réglementation sont entrées dans ce que Shuren de la FDA appelle “un tout nouveau jeu de sphère” qui se réduit à travers les juridictions restreintes d’un certain nombre de gouvernements et d’entreprises publiques. Les conseils médicaux d’État contrôlent la pratique médicale, tandis que les conseils de pharmacie d’État supervisent la méthode de la pharmacie. La FDA et le Federal Trade Payment garantissent que les vendeurs de médicaments dépénalisent les réclamations pour leurs produits.

Le service des douanes et la poste américaine imposent des lois relatives à la livraison de produits médicaux. La FDA contrôle la sécurité, l’efficacité et la production de médicaments pharmaceutiques, ainsi qu’une partie de la procédure de recommandation. “C’est une infraction à la loi sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques de commercialiser un médicament sur ordonnance sans ordonnance valide”, déclare Shuren.

Pourquoi les pharmacies en ligne sont-elles moins chères ? – Blogue PartenaireSanté Choses à savoir avant d’acheter

Si un État ferme efficacement un site illégal à l’intérieur de ses frontières, le site Web a encore théoriquement 49 autres emplacements potentiels sur lesquels commercialiser. Cependant, si le gouvernement fédéral ferme un site illégal, cette opération s’épuise. En juillet dernier, la FDA a révélé qu’elle s’associait à des forces d’agences de réglementation de l’État ainsi qu’à des équipes d’application de la loi pour lutter contre les ventes résidentielles interdites de médicaments sur ordonnance.

Bien que le contrôle des ventes nettes de produits de bien-être soit encore assez récent, la FDA a effectivement fait quelque chose à ce sujet dans le passé par rapport aux sites Web interdits. À titre d’exemple, une entreprise de Golden State appelée Lei-Home Accessibility Treatment en 1996 et 1997 a utilisé le net pour vendre un ensemble de maison présenté comme un test sanguin pour le virus du sida.

Après un examen approfondi de la FDA, le site Web a été fermé et son opérateur, Lawrence Greene, a été condamné à plus de cinq ans de prison. En juillet dernier, le Federal Profession Payment a révélé un programme appelé “Procedure Remedy. All”, qui vise à arrêter les réclamations frauduleuses sur le Web pour les articles et les traitements proclamés comme des traitements pour diverses conditions.

« Les clients dépensent maintenant des millions pour des articles non prouvés et commercialisés furtivement sur Internet. » Dans le cadre du programme, quatre entreprises ont résolu les accusations de la FTC concernant des cas trompeurs de santé et de bien-être. Ceux-ci comprenaient des sites Web qui déclaraient traiter l’arthrite avec une graisse provenant du suif de bœuf, traiter les cellules cancéreuses et HELP avec un dérivé de plante péruvienne, et également traiter les cellules cancéreuses ainsi que l’hypertension avec des gadgets magnétiques.

Tout aussi bien a pris ses propres activités réglementaires, telles que l’envoi de lettres d’avertissement pour aider à s’assurer que les déclarations incorrectes et trompeuses sont supprimées d’Internet. Plus que de nombreux États ont également pris une forme d’activité par rapport aux pharmacies en ligne, y compris le Kansas, qui a interdit l’année dernière à de nombreuses pharmacies d’exploiter des activités en ligne interdites dans l’État.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close